Newsletter

Introduction

Les newsletters sont un outil pour fidéliser la relation avec vos visiteurs. C’est une communication plus intime et dans un contexte précis.

Une newsletter est un atout majeur pour la communication d’un site car elle permet de tenir à jour les lecteurs/abonnés tout en les fidélisant.

Face aux médias sociaux traditionnels, la newsletter est mieux suivie et plus facilement quantifiable, et offre la possibilité de communiquer plus librement avec une audience qualifiée.

  • Les principaux intérêts de la mise en place d’une newsletter pour un blog sont :
    Permet de garder ses lecteurs au courant des nouvelles publications car tout le monde n’est pas forcément présent sur les réseaux sociaux ou sait ce qu’est un flux RSS.
  • Permet d’accroître le trafic vers le site l’implémentant par le biais de liens présent dans la newsletter.
  • Permet d’affirmer son expertise dans un domaine au travers d’un courrier électronique de qualité

Comme la newsletter est avant tout un outil de communication, et par extension, de fidélisation, il faut penser à bien la mettre en forme et bien penser à ce qu’elle devra contenir.

Newsletter vs Facebook (différence entre pages & flux) et vs RSS : la newsletter a l’avantage de la perrennité. Elle reste dans votre boite email et est classable.
Boite mail est statique comparativement à un flux Facebook

Dans quel cadre ?
Campagne pub, relance, urgence, mise à jour, lancement,…

Méthodologie/technologie

  • rythme => divers selon le sujet. Abus interprétés comme du spam
  • admin => outil de rédaction, outil de gestion des listes de diffusion et outils de gestion des envois
  • abonné => client mail installé ou en ligne

Aspects légaux

  • opt-in, double opti-in et opt-out. En Europe c’est l’opt-in qui s’applique et pour le prouver, le double opt-in est indispensable. On demande à la personne de valider son email via un lien qu’on lui a envoyé.
  • droits d’auteur s’applique naturellement comme pour tout contenu
  • le GDPR impose que l’abonné sache ce qu’on fera de ses données personnelles. Il doit pouvoir y accéder, les modifier et se désinscrire. La désinscription doit supprimer les données de l’utilisateur.
    Voir : https://delasuitedanslesid.be/mailchimp-gdpr/ et là: https://delasuitedanslesid.be/mailchimp-gdpr-checklist-minimum/

Structure d’une newsletter

Pour être efficace : RESPONSIVE ou au moins lisible sur mobile.

Mauvais exemple

 

Meilleur exemple

Les structures

En fonction de la complexité des contenus, le choix se pose dès le début de la création d’un template.

Structures courantes

MailChimp, un simple outil

Cours en ligne de MailChimp : OpenClassRoom

Parmi les concurrents : MailJet, Sarbacane, CapaignMonitor, SendinBlue, etc.

Ces outils proposent de gérer une/des liste(s) d’abonnés (Audiences), des templates et des campagnes de com.

Chaque campagne s’adresse à une audience(ou audience partielle) d’utilisateurs, utilise un template et un contenu. Une campagne est unique, elle peut être répliquée mais pas réutilisée. Pour chaque campagne, un rapport (statistiques) est disponible.

Principe

Les audiences

Le principe est de créer une audience à laquelle pourront s’abonner des utilisateurs via un formulaire d’inscription. Il y a donc un formulaire par audience.
Une audience reçoit un nom, l’adresse email de son gestionnaire, les coordonnées de l’entreprise, si elle est opt-in, si elle est compatible GDPR et si le formulaire vérifie que l’utilisateur n’est pas un robot (re-Captcha).

Le formulaire se crée dans l’onglet « AUdience-> Signup forms -> Form builder ».

MailChimp hébergera votre formulaire accessible via l’URL créée « Signup from URL ». Copiez-la et mettez un lien vers cette URL où vous voulez (site web, Facebook, Twitter….).
Vous pouvez personnaliser ce formulaire en ajoutant du texte, des images et autres champs. Dans l’onglet « Design it », vous pouvez jouer sur son aspect visuel et enfin l’onglet « Translate it » permet de la traduire.

En cliquant sur le menu en haut « Forms and responses emails », vous pouvez gérer les contenus et visuels des différentes étapes (Email de confirmation Opt-in, écran de confirmation et de remerciement, etc.)

Il est possible d’ajouter manuellement ou d’importer des contacts via l’onglet « Add contacts ». Néanmoins, en faisant cela vous ne pourrez prouver l’inscription Opt-in d’une personne, sauf autre preuve (papier, email, etc.)

Cibler des contacts

L’onglet « Manage contacts » permet de créer des segments dans votre audience. Cela permet donc de filtrer vos contacts sur une donnée dont vous disposez (le sexe par exemple) et n’envoyer une campagne qu’à une partie de vos contact.

Dans ce même onglet vous pouvez créer des groupes (exemple pour le Cepegra : PAO/web/imprimerie). Lors de l’inscription, les personnes peuvent choisir à quel(s) groupe(s) ils adhèrent. Ensuite vous pouvez envoyer une campagne à un groupe.

Groupes et segments sont dynamiques. Autrement dit, si vous filtrer sur un segment après avoir ajouter/supprimer des abonnés, le résultat du filtre est adapté.

Le cumul des groupes et segments est possible (segment femmes du groupe PAO par exemple).

Nouveau dans MailChimp, les Tags permettent de « taguer » vos contacts. Je vous renvoie sur cette page.
Je n’ai pas encore  assez de retour sur cette fonctionnalité.

Les templates

Pour créer un template personnalisé, vous pouvez partir de

  • layouts : certains proposent des fonctionnalités avancées et structurées (Featured), d’autres sont « basic ». A vous de les personnaliser au niveau typo, couleur, images et contenus. Attention, choisir une mauvaise structure n’est pas réverssible et demande de tout recommencer à zéro.
    Quand vous êtes sur le template, pensez à centraliser le design des différents éléments en allant sur l’onglet design en haut à droite. Quand rein n’est sélectionné,  l’onglet « Design » à droite permet de paramétrer couleurs, corps, police des textes dans les différentes sections du document (header, body, footer,…). L’onglet « Content‘ permet d’ajouter des blocs dans le document.
    Lorsque vous sélectionnez un élément dans le document, la colonne de droite en affiche le contenu afin de l’éditer. « Content » pour les contenus, « Style » pour le design et « Setting » pour certains paramètres (comme le nombre de colonnes d’un texte par exemple).
    Un conseil : éviter de faire une mise ne page dans Word et de copier-coller, vous importeriez du code HTML à la Microsoft.
  • themes : ce sont des mises en page toute faites. A vous de les adapter.
  • Code your own : vous pouvez créer votre thème en HTML. A vous d’en importer le code.

Les templates ne sont attachés à aucune audience. Donc chaque template peut être utilisé par toutes les audiences. On n’y met pas de MergeTags de personnalisation. Ca se  fera  lors d’une campagne.

Mes conseils : changez bien tous les textes par défaut fournis par MailChimp. Ce dernier n’aime pas qu’on laisse des textes par défaut, ça lui semble naturellement suspect. Votre compte se  verrait bloqué.

Dans le footer, laissez bien les shortcodes *|IF:REWARDS|* *|HTML:REWARDS|* *|END:IF|* qui permettent d’afficher le blason de la plateforme, sans quoi, elle rajouterait un footer automatique en Anglais à votre template lors des campagnes. Laissez bien les liens vers le profil et la page de désinscription à la liste, mais traduisez-les !!

Les campagnes

Faire une campagne reste toujours délicat. En effet, c’est le moment idéal pour se faire repérer comme spammeur ou de voir son compte MailChimp bloqué pour abus.

Une campagne cible une audience d’abonnés (ou une partie d’audience tel qu’un segment ou groupe) et utilise un template dans lequel est placé le contenu et les MergeTags de personnalisation.

Lors de la création d’une campagne, MailChimp vous accompagne pendant tout le processus.

Méthodologie

Personnellement, je m’ajoute en tant qu’admin dans les listes et crée un tag »test » qui ne contient que moi et mes responsables.

Je teste ma campagne sur ce segment. Quand tout est OK, je réplique la campagne et l’envoie aux abonnés réels.

C’est seulement lors des campagnes que les tags de MailChimp (*|NOM_DU_TAG|*) seront réellement exécutés.  Donc le test d’une campagne est plus important que les emails de test ou les previews qui ne servent qu’à voir le rendu visuel du template.

Les Tags et fields

Comme pour toute base de données, MailChimp permet d’ajouter des champs pour enrichir les données de vos abonnés et personnaliser plus précisément le contenu de vos campagnes.

Au niveau d’une audience, dans les settings > List Fields and *|MERGE|* tags, vous pouvez gérer les champs de votre audience. A chaque champ est associé un type (texte, bouton radio, menu déroulant,…), un « requis », une visibilité dans le formulaire d’inscription et un nom de tag (en majuscules). On peut aussi définir une valeur par défaut.

Dans vos templates, vous pouvez insérer ce tag pour en afficher ou tester le contenu en insérant le nom du tag sous la forme *|NOM_TAG|*. Voyez la MailChimp tags liste. Il y a moyen ainsi d’insérer le nom et prénom de la personne, son genre, ou de faire des campagne ciblant une valeur de tag (exemple : envoyer une campagne aux femmes).

Backup

Vous pouvez exporter vos listes d’abonnés (en entier ou par parties via les tags/segments/groupes) en format CSV qui est un format universel.

Vous pouvez également exporter/partager vos templates.

N’oubliez pas de le faire vos backups régulièrement.

Quelques ressources

Outils :

Des infos ?

  • Sortons l’intégration d’e-mails de la préhistoire par Remy Parmentier ici
  • 10 bons exemples d’email adaptatif
  • Cours complet sur MailChimp (OpenClassRoom)
  • Guidelines for a Solid HTML Email Template (CampaignMonitor)

Organisation

  1. Théorie
  2. Concurrents
  3. Création du compte
  4. Compte payant vs gratuit
  5. Settings du compte et de l’Audience
  6. Distinguer Audience/template/campagne
  7. Création formulaire inscription + autres écrans
  8. Hébergements du formulaire. Utilisation de pages personnalisées.
  9. Ajout de champs personnalisés. Impact sur Mergetags dans settings.
  10. Création d’un template simple + preview (et limites)
  11. Première campagne régulière. Preview
  12. Template de campagne vs template normal.
  13. Rapports + errors hards et softs
  14. Keywords => test
  15. Campagne de test + réplication
  16. MergeTags dans Template + IF
  17. Segmentation de la liste
  18. Groupes
  19. Groupes vs Segments vs Tags
  20. Welcome and Goodbye. Réception d’un ebook à l’inscription. Lien vers inscription
  21. Cibler les inscrits autres que formulaire (salon par exemple) => lien vers formulaire de profile
  22. Campagnes sur Facebook et Twitter
  23. Google Analytics
  24. Workflow => Happy Birthday
  25. Sondage => que pensez-vous de l’eBook
  26. Export des datas
  27. Export + partage de templates
  28. Import de datas
  29. Export HTML
  30. mc:edit + mc:repeatable+ mc:variant (ici)

Laisser un commentaire